Présentation

Une aventure hors du commun

L’esprit de l’Origole® se situe au carrefour de plusieurs valeurs.

Au-delà du classement, tous les participants sont motivés par le désir tenace d’aventure et de dépassement de soi afin de rentrer dans le cercle très réduit (52%) des finishers de l’Origole®.

En plus d’un événement unique et sans équivalent en Ile de France, il s’agit d’une expérience humaine, dans laquelle le lien avec la pure tradition du trail tient une place primordiale.

L’Origole®, créée en 2005 par deux passionnés de course à pied, est bien plus qu’un défi sportif, c’est aussi un défi caritatif organisé dans le cadre du Téléthon et en soutien à plusieurs associations (Aladin 33, ARSEP, AFM). À ce jour ce sont près de 50 000 € qui leur ont été reversés.

L’évolution du nombre de participants depuis 2005 confirme le succès de cette course. Aujourd’hui le Grand Trail de l’Origole® a vu le nombre de ses participants passer de 80 il y a 15 ans, à plus de 1.000 en 2019.

Chaque édition apporte son lot de bonheur, mais aussi de déception. Le taux de finishers n’a ainsi jamais dépassé les 52% de moyenne, preuve de la difficulté de l’Origole®.

Avoir l’esprit trail, c’est aussi avoir l’esprit nature. Notre volonté de protection environnementale nous a conduit depuis 2012 à n’organiser l’Origole® que tous les deux ans en alternance avec l’Origole® la Petite et à limiter le nombre de participants.

Un parcours reconnu pour sa technicité

Depuis sa première édition en 2003, les coureurs auront pu découvrir les chemins et les paysages de notre région par tous les temps : pluie, boue, froid, brouillard, faisant de cette course de l’Origole® une renommée parmi les courses les plus dures de France.

En 2010, l’Origole s’est pour le plus grand plaisir des coureurs couvert d’un superbe manteau tout blanc, et a offert aux coureurs, des panoramas enneigés. Imaginez les paysages blancs de la forêt d’Yveline, mais aussi les difficultés des parcours rendus très glissants !

En 2018 c’est le verglas qui s’est invité pour augmenter la difficulté sur quelques portions bitumées.

Que ce soit sur les forums en entendant les commentaires à chaud des coureurs à la fin de chaque édition, on comprend vite qu’il n’y a plus besoin d’aller chercher les montagnes ou de partir au-delà de nos frontières pour découvrir un vrai trail.

Atypique, dure et exigeante, tels sont les qualificatifs qui reviennent le plus souvent quand les coureurs parlent de l’Origole®, de par la conjonction des conditions climatiques à cette période de l’année très rudes, des difficultés du parcours avec des bosses avec des pentes très raides, de l’état des chemins glissants et boueux. Avec ces conditions climatiques extrêmes,  seulement 52% de finishers en moyenne depuis la première édition. Voir tableau ci-dessous.

L’Événement